Archives et Bonne Gouvernance

DIRECTION MUSEUM, ARCHIVES AND RECORDS MANAGEMENT

Les Archives et la bonne Gouvernance

Réunis à Bruxelles le 2 et 3 avril 2014 au 4esommet Afrique et Union Européenne (UE), les Chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique et de UE, le Président du Conseil européen, le Président de la Commission européenne, le Président l’Union Africaine (UA) sur le thème « Investir dans les Populations, la Prospérité et la Paix », se sont engagés à renforcer la Coopération entre UA et UE pour la période 2014 – 2017 selon les priorités communes exprimées dans la Feuille de Route axée sur les principaux domaines prioritaires ci-après :

          1. Paix et Sécurité

          2. Démocratie, bonne gouvernance et droits de l’homme

          3. Développement et Croissance durables et inclusifs et intégration continentale

          4. Questions globales et émergentes

Quant au domaine prioritaire « Démocratie, bonne gouvernance et droits de l’homme, les responsables africains et européens ont fixé comme objectif stratégique de garantir un environnement transparent, démocratique, dans lequel chacun est tenu de rendre des comptes, pour ce qui est du respect des droits de l’homme et de l’Etat de droit, en permettant un développement et une croissance durable et inclusif par le renforcement de la stabilité politique et une gouvernance efficace.

Pour atteindre cet objectif, les membres du 4e sommet Afrique – UE reconnaissent aux alinéas 24 et 28 de la feuille de route que cet objectif peut être atteint en accordant une particularité aux archives en ce terme : « Nous échangerons les expériences sur la restitution à leur pays d’origine des biens culturels illégalement exportés ou acquis et encourageons la mise en place de mécanismesappropriés pour la mise en commun des meilleures pratiques, en particulier sur la question des archives » Et « Nous allons coopérer afin de mettre en place des inventaires et des méthodes d'archivage numériques ainsi que pour protéger les archives nationales. Nous nous sommes engagés à renforcer la protection du Patrimoine Mondial. »

De ce qui précède, la « Direction Museum, Archives and Records Management » de la Fondation Charles Kisolokele tire sur la sonnette d’alarme sur l’importance de la conservation des archives dans les administrations tant publiques que privées, gage de la bonne gouvernance.

La bonne gouvernance s’observe surtout dans le processus fiable de la circulation de l’information administrative, dans la collecte de cette masse d’informations documentaires générées et constituant ainsi les archives ; au traitement de ces archives pour une bonne conservation et une communicabilité de celles-ci à une équation de recherche documentaire.

Il sied de souligner que les défaillances souvent constatées dans la gouvernance reposent sur une gestion opaque des archives. Cette forme de gestion archivistique est parfois voulue par le système et/ou résulte de l’ignorance de la nécessité obligeante d’un bon archivage que recommande la Loi. En RDCongo, la loi n°013 du 11 juillet 1978 sur la réforme générale des archives exige la bonne tenue des archives aux entités tant publiques que privées. Cette obligation ne devrait souffrir d’aucune exception.

Fondation Charles Kisolokele s’engage dans le processus de sensibilisation de tout citoyen sur l’importance des archives en faisant sienne lamission principale du Conseil International des Archives à savoir : « de promouvoir la gestion et l'utilisation des documents et des archives, ainsi que la préservation du patrimoine archivistique de l'humanité par l'échange des expériences, des recherches et des idées sur les questions professionnelles et sur la gestion et l'organisation des institutions archivistiques. »

Toutefois, pour la Fondation Charles Kisolokele, ce processus commence par la mise à niveau de ses membres sur les concepts de base du domaine des archives. 

Bernard Mumpasi,

Directeur des Archives FCK